Des populations gallo-romaines ont investi sporadiquement les rives du lac pour pêcher, récolter le chanvre ou les roseaux.

Le MALP expose des vestiges de ces occupations : statuette du « dieu au maillet » Sucellus, dieu gaulois protecteur des récoltes et des troupeaux ; céramiques allobroges et tuiles en terre cuite. 

D’autres objets, datant du Ier au IVe siècle apr. J.-C., proviennent de la villa Sermoringa (Sermorens), important domaine agricole implanté près de Voiron, dont les thermes et les mosaïques rappellent la présence romaine à cette époque.

Intaille en verre bleu fixée en chaton sur un anneau datée du IIe-IIIe siècles. Son décor représente une Victoire ailée de profil debout sur un globe, tenant dans sa main droite une palme et brandissant de sa main gauche une couronne de laurier. Il s’agit d’un objet personnel, à la fois de prestige et fonctionnel. 
© Denis Vinçon / Collection Musée dauphinois, Département de l’Isère.

Cette statuette de Sucellus en bronze, datée des IIe-IIIe siècles, est le seul artefact religieux retrouvé pour tout le littoral du lac de Paladru.
Ce dieu gaulois, assure une fonction nourricière et protectrice auprès d’une population agricole.
© Denis Vinçon / Collection Musée dauphinois, Département de l’Isère.

Dans les faubourgs de l’actuelle ville de Voiron, un important domaine agricole, une villa, se développe dès le Ier siècle av.J.-C. Les fouilles ont livré un riche mobilier qui témoigne d’une activité prospère. Les appliques décoratives utilisées sur les ceintures ou harnais en sont une belle représentation.
© Denis Vinçon / Collection Musée dauphinois, Département de l’Isère.